A Court of Mist and Fury de Sarah J. Maas

A Court of Mist and Fury est le deuxième tome de la série A Court of Thorns and Roses.

Lire la revue du premier tome « A Court of Thorns and Roses »

Cette revue contient des spoilers sur le tome précédent.

Nous avions quitté le premier livre avec la défaite d’Amarantha, la malédiction ayant été brisée par Feyre. Cette dernière retourne à la Cour de Printemps accompagnée de Tamlin et Lucien, mais avec le coeur lourd. Et pour cause, elle a tué vainement deux Faes pour sauver Tamlin et sa cour ainsi que toutes les autres Faes retenues prisonnières par Amarantha. Après avoir réussi la dernière épreuve et à résoudre la devinette d’Amarantha, Feyre meurt, la nuque brisée par la commandante. En guise de reconnaissance, les sept High Lords ont injecté une part de leur pouvoir afin de la ressusciter. Dans ce tome, on retrouve Feyre plus malheureuse que jamais, elle n’arrive plus à dormir, elle vomit tous les jours, Tamlin n’est jamais présent et la laisse à part, ses seules occupations consistent en des futilités… Malgré tout, Feyre va se marier avec Tamlin, c’est dû au moins ce qu’elle croit jusqu’à ce que le jour tant attendu arrive. Après deux-trois mois d’absence, Rhysand se manifeste le jour de son mariage, pour réclamer sa part du marché: Feyre doit venir vivre à la Cour de la Nuit pendant une semaine, tous les mois, pour l’éternité.


J’avais aimé le premier tome par le monde que l’auteure a créé et ses personnages intéressants et attachants malgré que l’intrigue était un peu simpliste. Cependant, j’ai largement plus aimé ce deuxième tome parce qu’on en apprend plus sur Rhysand, la Cour de la Nuit, le roi d’Hybern et que l’intrigue est devenue plus attrayante et un mieux travaillée.

Comme le sens du titre doit l’indiquer, le livre se concentre à 90% sur la Cour de la Nuit et sur le triangle amoureux. Bon, les triangles amoureux, c’est vrai que c’est un peu ce à quoi tout le monde s’attend et ça peut rebuter. Cependant, je n’appellerais pas trop ça un triangle amoureux, Feyre se rendant compte de certaines choses…

Concernant les personnages, j’ai apprécié le changement chez Feyre malgré que le premier quart du livre puisse paraître redondant puisse qu’elle ne cesse de se sentir coupable, triste, inutile…mais en même temps ça donne une certaine crédibilité sur le fond du personnage. J’avais aimé Tamlin et Rhysand, chacun ayant une personnalité différente et plaisant à leur manière. Mais je dois dire, comme pour la majorité je pense, que j’ai nettement préféré Rhysand à Tamlin.

Rhysand est un personnage bien travaillé, on en apprend beaucoup sur lui, son passé, ses sentiments, ses valeurs et principes. Etant donné que le roman se concentre sur l’intrigue à la Cour de la Nuit, Tamlin est un peu délaissé, du coup on ne sait pas trop quoi penser de lui même si ce qu’il se passe peut faire changer beaucoup de lecteurs de camp. Pareil pour Lucien, moi qui l’adorais, j’ai été assez déçu par son comportement, mais bon, c’est à développer aussi dans le prochain tome.

On découvre aussi de nouveaux personnages comme Ianthe, Cassian, Azriel, Morrigan (Mor), Armen…. des personnages tout aussi intéressants les uns que les autres (sauf Ianthe que je méprise). Je me suis attachée à ces nouvelles personnalités ! On revoit aussi des anciens personnages, mais je n’en dirais pas plus pour de ne pas spoiler.

Quelques scènes très sexy mais décrites sans vulgarités (à part peut-être deux mots un peu osés…).

Cliquer pour révéler les spoilers

Ce que j’ai aimé:

– La découverte de la Cour de la Nuit​​: la scène à la soirée de Starfall est vraiment très belle, c’est l’une de mes préférées.

– La famille de Rhysand (liens de sang ou non). Ils sont soudés, s’aiment, se battent ensemble…​Je les ai vite aimé ces personnages !

– L’évolution de Feyre. Elle est passée de gentille, triste à une battante, une femme courageuse​. Feyre Cursebreaker and Defender of the Rainbow….ce titre démontre très bien ce changement.

– Rhysand. On a toutes les explications qui concernent ses actions / déclarations précédentes, son respect pour Feyre, l’aide qui lui apporte, son amour pour celle-ci, son courage, son sacrifice, le fait qu’il aime avec beaucoup d’intensité.​ Ahhh, si seulement on avait plus de Rhysand dans la vraie vie…

– Comme je le disais, ce n’est pas vraiment un triangle amoureux. Feyre n’aime pas les deux hommes, elle en quitte un pour un autre, et pour de très bonnes raisons. Moi je suis très satisfaite qu’elle finisse avec Rhysand (matching bond). ​Non, en fait je suis pas satisfaite, je fangirl à fond sur ce couple !

– Les épreuves sont beaucoup plus intéressantes. On n’a pas de devinettes faciles. Mon moment préféré, je crois, c’est la bataille à Velaris entre une partie de l’armée du roi d’Hybern avec les membres de la Cour des Rêves. Mais j’ai beaucoup aimé les autres aventures notamment chez la tisseuse (Weaver), au Bone Carver, lors de la récupération de la première moitié du Book of Breathings à la Cour d’Automne, la tentative d’annuler les pouvoirs du Cauldron, Feyre qui sauve Rhys parce qu’il s’est fait capturé…

– La fin. J’ai aimé voir Nesta et Elain devenir des Faes, bien que ce contre leur gré. ​Nesta devient de plus en plus intéressante et intrigante. Je me demande ce qu’elle a de spécial, notamment avec ce truc du feu…a-t-elle une part d’Illyrian?

– Lucien qui s’aperçoit que Elain est son égal (mate). J’ai envie d’en savoir un peu plus sur son oeil mécanique.

– Le fait que Rhysand et Feyre sont à la fois égaux et mariés. D’ailleurs, cela sert bien l’intrigue puisque Feyre s’infiltre intelligemment dans la Cour de Printemps pour pouvoir aider la Cour de la Nuit dans sa bataille. Je ne m’attendais pas du tout à ce qu’il se marie en secret. Je dois dire que j’ai eu peur quand le lien a été brisé…mais vite rassurée quand j’ai découvert qu’il y avait un autre lien, plus profond, qui subsistait.

– La manière dont communiquent Feyre et Rhysand. Ils se parlent par télépathie et par notes magiques aussi. Ca m’a un peu rappelé Celaena et Rowan x). J’espère qu’on y aura droit dans le troisième livre :p

– Les pouvoirs de Feyre, hérités des sept High Lords. La scène où Feyre a accepté le mating bond et qu’elle se met à scintiller (lumière issue de la Cour du Jour) et que Rhysand prend sa vraie forme et qu’il lâche les étoiles et la nuit…c’était très beau.

– L’idée de la Cour des Rêves (Court of Dreams) qui est composée de nos quatre héros de la Cour de la Nuit. C’est une cour indépendante (dans ses idées) de celle de la Cour de la Nuit, l’idée est la paix entre mortels et Faes.

– Il me tarde de voir ce que ça va donner entre Nesta et Cassian, Amren et Varian, Elain et Lucian, Azriel et Mor… Je sens qu’on va bien rigoler entre Nesta/Cassian et Amren/Varian. Je me demande même si Amren ne va pas décider de rester à Prythian en fin de compte vu qu’elle a l’air de tenir aux autres et qu’elle et Varian ont l’air d’être attirés l’un envers l’autre…Par contre, pour Tamlin, à moins de créer un nouveau personnage, j’ai l’impression qu’il finira seul ou avec Ianthe la chaudasse… lol. A suivre!

Après, j’ai moins aimé la manière dont Tamlin traite Feyre et Rhysand et la manière dont il les a trahi. J’ai détesté les reines ! J’espère que les actions de Tamlin seront « justifiées » dans le dernier tome car là comme ça, on ne comprends pas pourquoi il est d’accord pour laisser le roi d’Hybern utiliser Feyre, ni pourquoi il lui parle comme une merde à lui donner des ordres, il paraissait un peu moins stupide que ça dans le premier livre. A suivre donc.

Vu la fin du livre, on peut s’attendre à ce que le troisième tome soit divisé selon deux points de vue: celui de Rhysand et celui de Feyre (huhu, on va enfin savoir comment il pense).

Je recommande hautement, Sarah me rend accro à chacun de ses livres !

 

Le livre est disponible sur Amazon:

A Court of Mist and Fury

Un palais de colère et de brume (sortie le 8 février 2018)


Tous les liens Amazon sont affiliés.

En commandant via les liens affiliés, La Tentation du Livre reçoit une commission de la part d’Amazon.

Jennifer

Hello! Je suis Jennifer, une blogueuse littéraire qui lit en anglais et qui adore tellement bavarder qu'elle en écrit de longues revues. Oups. Mais c'est pas grave! Viens découvrir mes chroniques et passe du côté obscur de la force! On est bien du côté obscur, non? ツ

6 pensées sur “A Court of Mist and Fury de Sarah J. Maas

  • Tu m’étonnes, il est génial ! C’est mon préféré de la série 😉

    Répondre
  • AHHHH non !! T’inquiètes pas, c’est pas un triangle amoureux à proprement parler 😉 En plus, le personnage en question est vraiment génial (ils le sont tous) 😀 Tout est magnifique dedans, fais-moi confiance (je déteste les triangles amoureux, c’est pour te dire, il faut vraiment qu’ils soient bons ou qu’ils n’en soient pas vraiment) 😉 J’ai une confiance aveugle en l’auteure 😀

    Répondre
  • pour une réécriture de la belle et la bête je suis déçu par le choix du tome 2, je n’aime pas du tout les triangle amoureux je viens de finir le 1 mais je sais pas si je vais lire le tome 2, même si tu donne envie en disant qu’il est encore meilleur. 🙂

    Répondre
  • Il n’y a pas encore de date, mais je pense que ça sera pour l’année prochaine… 🙁

    Répondre
  • Je viens de finir le tome 1 et j’ai hâte de lire la suite mais… j’aimerai le lire en français… Saurais-tu quand il sortira?

    Répondre

Laisser un commentaire :