A Court of Wings and Ruin de Sarah J. Maas

A Court of Wings and Ruin est le troisième tome de la série A Court of Thorns and Roses.

Cliquez sur ce lien pour lire la revue du deuxième tome « A Court of Mist and Fury »

Cette revue contient des spoilers sur les tomes précédents.

A présent de retour à la Cour de Printemps, Feyre est bien déterminée à rassembler autant d’informations que possible sur les stratégies établies entre Tamlin et le roi d’Hybern visant à conquérir Prythian et à éradiquer les humains. Pour réussir, cette dernière doit jouer à un jeu dangereux mêlant tromperie et manipulation. Mais au moindre faux pas, Feyre peut condamner le seul espoir de réconciliation entre humains et Faes – et ainsi la seule opportunité de pouvoir sauver Prythian.


Comme vous le savez peut-être déjà, trois autres tomes ont été ajoutés à la trilogie originale. Toutefois, ils ne seront pas racontés du point de vue de Feyre! Et je dois dire qu’après avoir fini A Court of Wings and Ruin je ne sais pas du tout qui sera le personnage principal…parce qu’il y a une multitude de possibilités qui s’offrent à nous! *Yay*

J’étais à la fois exaltée et terrifiée à l’idée de découvrir A Court of Wings and Ruin, l’auteure avait placé la barre tellement haut avec le deuxième tome que j’avais peur d’être déçue. Mais ne vous inquiétez pas, cet opus est à en décoiffer la perruque de mamie Germaine!

Je ne sais même pas par où commencer, ni comment écrire une revue décente qui pourrait retranscrire tout ce que j’ai pu ressentir durant cette lecture. Les émotions étaient là, tout comme les surprises, l’action, les connexions entre les tomes… Sarah J. Maas m’étonne toujours autant par son habilité à me surprendre et à me faire vivre son histoire. J’ai pas arrêté de faire des pauses pour digérer tout ce qui se passait, tout ce que j’apprenais sur les personnages… Raaaaah! Mes émotions!

On retrouve donc Feyre à la Cour de Printemps en train de manipuler Tamlin pour obtenir des informations sur les plans du roi d’Hybern, et son nouveau rôle la propulse à un niveau supérieur en termes de badasserie! Elle démontre son intelligence et sa détermination mais aussi combien elle a grandi au fil des tomes. On le voit d’ailleurs par la différence de ton dans ce volume. Alors que le premier tome se consacrait plus à l’aspect romantique de l’histoire et que le deuxième se centrait davantage sur le développement des personnages – le troisième, lui, met en avant l’étendue de l’intrigue politique et de l’univers des Faes. Et j’ai juste adoré! Tellement que j’aimerais en découvrir plus sur eux, notamment Kallias et Viviane, Helion, Miryam et Drakon, Eris… En plus, les paysages de ces cours sont tout aussi sublimes que leurs High Lords!

Toujours par rapport à Feyre, son côté guerrière est un peu laissé de côté au profit de son rôle de High Lady. C’était intéressant à suivre parce qu’il y a une bataille qui se joue dans l’esprit de Feyre – elle veut sauver tout le monde mais doit également assumer son nouveau statut! Du coup, elle doit apprendre à se faire respecter par les autres High Lords, et c’est difficile compte tenu de son passé et de celui de Rhysand… J’avais *un peu* envie d’étrangler les autres High Lords (surtout un rouquin violent, vous voyez de qui je parle?). Kallias, Tarquin et Helion sont les meilleurs, surtout Kallias que j’ai très vite apprécié! Lui et Viviane m’ont fait rire, je vous fais pas dire!

J’ai été assez surprise parce qu’après A Court of Mist and Fury, je m’attendais à ce que la narration se fasse selon le point de vue de Feyre et Rhysand – mais seulement le prologue est narré par ce dernier. Mais je dois dire que cela ne m’a pas du tout dérangée, ça a permis de garder l’effet de surprise et je pense sincèrement que cela aurait atténué le côté sublime du personnage si j’avais su tout ce qui se tramait dans sa tête!

L’Inner Circle m’avait horriblement manqué, et même si j’appréciais déjà l’histoire j’étais impatiente de retrouver les membres de la Cour de la Nuit! Je suis si attachée à eux, je les adore plus que tout. Ils sont tellement dévoués les uns envers les autres, si brisés mais en même temps plein d’espoir. Pour mon plus grand plaisir, le rôle d’Azriel a acquis plus d’importance! J’adore tous les membres de l’Inner Circle, mais Azriel se situe à un niveau au-dessus pour moi. Son silence, son côté énigmatique, sa dévotion, ses impulsions, sa sagesse, son courage… j’adore tout!

Depuis qu’elles sont devenues Fae, Nesta et Elain ont intégré l’Inner Circle, mais tout est encore difficile pour elles. Elles doivent accepter une nature qu’elles n’ont jamais désirée et qu’elles ont toujours méprisée – sans compter qu’elles doivent également apprendre à contrôler leur pouvoir. Nesta est toujours aussi hautaine et impulsive alors qu’Elain est encore assez fragile. Mais finalement, Nesta est probablement le personnage féminin que j’ai le plus adoré dans ce troisième volume! Elle tient tête aux High Lords et mène la vie difficile à son entourage. Je crois que c’est ce que j’apprécie le plus chez la protagoniste, elle ne baisse jamais la garde malgré ce que sa situation de Fae peut lui offrir.

La direction que prend la relation entre les trois soeurs est pertinente et fidèle à la représentation des personnages. Je n’ai pas eu l’impression de voir des comportements illogiques, tout ce qui est dit et entrepris reste respectueux de la personnalité des protagonistes! Il y a une évolution, mais celle-ci est progressive et profonde. Cette connexion entre les soeurs est si bien construite et réaliste!

L’un des talents de Sarah J. Maas est certainement celui de mettre en avant des situations difficiles et parfois taboues telles que la dépression, la prostitution, le viol, les violences conjugales sans pour autant glorifier quoique ce soit. Au contraire, elle nous montre que l’on peut s’en sortir, et peut-être même pardonner. De même, elle met beaucoup en avant l’acceptation de soi et de ses traits les plus sombres ainsi que la rédemption. Les personnages ne renoncent jamais peu importe l’issue finale, tout est question de se battre pour ce qui est juste et espérer pour le meilleur dans les périodes les plus obscures. Et il n’y a pas plus belles valeurs que celles véhiculées par cette série. Vraiment!

Je n’en attendais pas moins de l’auteure – l’intrigue était bien conçue, tellement bien que l’on ne voit pas les rebondissements venir, tout comme la réapparition de certains personnages. Par contre, j’ai moins aimé les scènes sexy entre Feyre et Rhys, je trouve qu’il y en avait trop… Oups.

Globalement, ce troisième tome nous propose une fin éblouissante, concluante et bien travaillée tout en laissant des portes ouvertes pour la suite! Attachez vos ceintures!

 

Cliquer pour révéler les spoilers

 

Désolée pour cette longue revue, et encore je n’ai même pas parlé des scènes mythiques parce que ça aurait été une chronique sans fin. Mais j’ai aimé chaque moment passé!

 

Le livre est disponible sur Amazon:

A Court of Wings and Ruin

 

Jennifer

Hello!
Ici Jennifer, blogueuse littéraire qui lit en anglais et qui adore tellement bavarder qu’elle en écrit de longues revues. Oups. Mais c’est pas grave! Viens découvrir mes chroniques et passe du côté obscur de la force! On est bien du côté obscur, non?

6 pensées sur “A Court of Wings and Ruin de Sarah J. Maas

  • Ahhhhh, ça me fait plaisir de lire ça! 😀

    Répondre
  • j’ai adoré aussi ^^

    Répondre
  • Haha, je me suis laissée porter par mes émotions 😛

    Répondre
  • « Mais ne vous inquiétez pas, cet opus est à en décoiffer la perruque de mamie Germaine! « 
    Jsuis morte. XD

    Répondre
  • Hahaha! C’est pour son bien à ta pal 😀
    Quelque chose me dit que tu vas aimer cette série 🙂
    Je demande pardon à toutes les Germaine qui parcourent ce site 😀

    Répondre
  • Ta chronique m’a donné grave envie de découvrir cette saga. Ma pal ne va pas s’en remettre mdr.
    La perruque de mamie Germaine m’a trop faire rire 😉

    Répondre

Laisser un commentaire