A Gathering of Shadows de V.E. Schwab

A Gathering of Shadows est le deuxième tome de la trilogie Shades of Magic.

Cliquez sur ce lien pour lire la revue du premier tome « A Darker Shade of Magic »

Cette revue contient des spoilers sur le tome précédent.

Quatre mois après s’être débarrassé de la pierre noire, Red London revit et s’apprête à organiser les Element Games – des tournois de magiciens – afin de présenter un front unifié entre la couronne et ses territoires avoisinants. Cette compétition attire bien des magiciens mais aussi de vieilles connaissances. Alors que Red London est pris dans les préparations, les habitants sont bien loin de s’imaginer qu’un autre Londres renaît de ses cendres et respire de nouveau la magie. Pour que l’un fleurisse, l’autre doit périr – tel est le prix à payer pour parvenir à un équilibre de la magie.


Comment dire… J’ai dévoré ces 512 pages sans voir le temps passer! J’avais beaucoup aimé A Darker Shade of Magic, mais ce deuxième tome était juste époustouflant! Victoria Schwab a un don pour créer des univers magnifiques et des personnages exquis. Croyez-moi, quand vous aurez goûté à cette série, vous ne pourrez plus vous en passer.

Dans A Gathering of Shadows, on laisse un peu de côté l’intrigue principale pour se concentrer sur les Element Games et le devenir des personnages. Les premiers chapitres débutent par l’histoire de Lila – membre d’un équipage pirate qui travaille pour le compte de la couronne. Elle se fait passer pour un garçon, et j’ai juste adoré ses interactions avec le reste de l’équipage, surtout celles avec Alucard Emery. Lila me fait toujours rire avec ses répliques piquantes et son humour noir, mais ce qui m’a plu chez ce personnage c’était son entêtement et le fait qu’elle tient toujours parole. Disons que quand elle fait des menaces, c’est pas pour brasser de l’air!! *Yay*

On fait la connaissance d’un nouveau protagoniste – Alucard. Capitaine intelligent, drôle, mystérieux, j’ai tout de suite aimé Lulu!! Il parle la langue royale mais pourtant il a choisi la piraterie (enfin, c’est un corsaire donc l’activité est légale). Woo. Son talent de performeur fait qu’on ne sait pas quelle facette du personnage est la plus authentique. On découvre un peu son passé et ses origines, mais non de dieu qu’est-ce que j’ai aimé les scènes entre Alucard et Rhy!!!!!

Quant à Kell et Rhy, ils ont quelque chose de changé même s’il y a toujours cette complicité, ce lien de fraternité. Rhy éprouvait de la jalousie par rapport à l’aisance avec laquelle Kell parvenait à manipuler la magie alors que lui-même n’y arrivait pas. A présent, chacun des deux frères peut ressentir ce que l’autre éprouve: colère, enfermement, tristesse, dépression…

La vie de Rhy dépend de Kell, du coup Kell est limite séquestré par la famille royale qui veut protéger leur enfant. Kell le vit mal, et du coup Rhy aussi – sans compter que Rhy a dû mal à se faire à l’idée que sa vie n’est plus vraiment la sienne. Pendant ce temps, Kell doit également supporter le regard des autres et le nouveau traitement infligé par la famille royale qui le tient pour seul responsable de ce qui est arrivé à Red London… Victoria Schwab fait subir des changements psychologiques à ses personnages qui sont tout à fait pertinents!

En ce qui concerne le tournoi des magiciens, c’était super fun! Comme vous pouvez vous en douter, Kell et Lila font partie du lot – mais Alucard aussi. Chaque magicien participant à la compétition arrive masqué: Kell devient Kamerov alors que Lila devient Stasion. J’aime trop ces personnages, l’utilisation de la magie, et tout, et tout! Les personnages pourraient se curer le nez, j’aurais toujours autant de plaisir à suivre cette série. Bref, j’ai pas pu m’arrêter de lire cette merveille!

En plus, j’ai pas arrêté de shiper tout le long 😀

Et cette fin? ARGHHH

 

Le livre est disponible sur Amazon:

A Gathering of Shadows

 

Jennifer

Hello!
Ici Jennifer, blogueuse littéraire qui lit en anglais et qui adore tellement bavarder qu’elle en écrit de longues revues. Oups. Mais c’est pas grave! Viens découvrir mes chroniques et passe du côté obscur de la force! On est bien du côté obscur, non?

Laisser un commentaire