Blood Promise de Richelle Mead

Blood Promise est le quatrième tome de la série Vampire Academy.

Lire la revue du troisième tome « Shadow Kiss »

Cette revue contient des spoilers sur les tomes précédents.

Après avoir appris que Dimitri était devenu Strigoi, Rose a quitté la St. Vladimir’s Academy afin de libérer son âme par amour et respect pour l’homme qu’il était. Grâce au fantôme de Mason, elle sait désormais qu’il est en Sibérie, mais il est difficile de réunir des informations sans contacts et sans protections. En attendant de pouvoir mener sa quête, Rose se plonge dans l’esprit de Lissa et découvre qu’une Moroi a pris sa place parmi ses amis. Plus inquiétant, Lissa semble agir de manière étrange – elle se met facilement en colère, elle boit beaucoup, elle fait n’importe quoi… Rose est partagée entre les deux personnes qui comptent le plus pour elle. Rose aura-t-elle le courage d’en finir avec Dimitri? Va-t-elle arriver à temps pour sauver Lissa des ténèbres qui s’emparent de son esprit?


Warning: cette revue soporifique d’une blasée va vous blaser à coup sûr! (Si c’est le cas, désolée, mais ce tome m’a vraiment déçue).

Ayant adoré le troisième volume de la série dont la fin était explosive, je m’attendais à être étonnée par cette suite. Après tout, Rose avait su exprimer sa lassitude et sa colère envers le système actuel, et Dimitri s’était transformé en Strigoi. Mais j’ai été hyper déçue par Blood Promise… S’il n’y avait pas eu Adrian et le dernier tiers du livre, je n’aurais attribué que deux étoiles, franchement. J’insiste bien sur Adrian! Je sais pas vous, mais moi il me fait penser à Rhysand (A Court of Thorns and Roses) 😀

Avec cette série, j’ai l’impression de faire un pas en avant et deux en arrière, et c’est frustrant surtout que j’aime bien l’intrigue et que j’adore les personnages. M’enfin, celui-ci est certainement le tome le plus faible de la saga (je dirais même mauvais par moment). J’espère ne plus être déçue de la sorte.

 

Les 100 premières pages

On retrouve Rose en Sibérie, et celle-ci sème des cadavres de Strigoi sur son passage. Super cool! Sauf qu’en faisant ça, elle attire l’attention des autres, et plus particulièrement celle de Sydney, une Alchimiste. Les Alchimistes servent de nettoyeurs, ils ont passé un marché avec les Moroi afin de préserver la race humaine. Plus les humains en apprennent sur l’existence des vampires (surtout des Strigoi), plus ils sont prêts à faire n’importe quoi pour devenir immortels.

Mais bien sûr, ces Alchimistes se méfient des Moroi et Dhampirs – à partir du moment où une personne a des gènes de vampire, celle-ci est estimée dangereuse. On voit par moment ce manque de confiance et cette peur avec Sydney. Je peux pas dire pour le moment que j’aime bien ce personnage, mais j’ai aimé sa force de caractère et son efficacité!

Néanmoins, il ne se passe pas grand chose entre les deux, Sydney servant d’accompagnatrice et de nettoyeuse de temps en temps.

 

Les 100 pages suivantes

Ouais, là,  je crois que c’était les pires pages de ma vie. Il ne se passe rien, mais alors rien du tout! Rose va à la rencontre de la famille de Dimitri, et elle va y rester un certain temps. Elle va parler de lui, sortir avec ses soeurs et tout le tralala. Elle y trouve un nouveau foyer et abandonne presque l’idée de retrouver Dimitri.

Y a pas d’action, les soeurs de Dimitri sont ennuyeuses comme tout, et au final Rose décide de s’en aller. Tout ça pour ça. La seule chose qui a attiré mon attention, c’était la rencontre avec Mark et Oksana, dont la relation est extraordinairement identique à celle de Rose et Lissa. Abe aussi est assez intéressant par le mystère qui l’entoure, mais au final malgré cette gamme de personnages, rien de bien passionnant ne se déroule. Rose était ennuyeuse à toujours se lamenter. Bref, on était bien loin de la gardienne badass du début du roman.

 

100 pages plus tard

Comme vous devez sûrement vous en douter, Rose finit par retrouver Dimitri. J’attendais que ça, leur retrouvaille. J’avais qu’une seule envie, c’était de savoir comment Dimitri allait réagir, s’il allait être comme les autres Strigoi ou plus raisonné. Résultat, on a un Dimitri froid, calculateur, cruel… Ne vous méprenez pas, ce n’est pas ce qui m’a dérangée, au contraire c’était tout à fait logique. Non, ce qui m’a agacé c’était le comportement de Rose. Oui, c’est pas facile, elle est amoureuse – mais là, un baiser de Dimitri et elle oublie tout? Nope.

La relation est surtout basée sur l’attraction sexuelle, ce qui est bien loin de leur superbe histoire du départ. Ca a été une grosse déception de voir ça. Où sont les sentiments? Je cherche encore!

 

Les 100 dernières pages

Kickass. C’est ça que j’attendais durant toute ma lecture! C’était badass et plein d’actions! Ce qui se passe entre Rose et Dimitri était juste étonnant, et malgré le fait que ce dernier soit un Strigoi, j’ai retrouvé une part du Dimitri et de la Rose que j’aimais tant.

Quant à l’histoire par rapport à Lissa, je n’étais pas surprise par le dénouement, mais par les découvertes? C’était génial! Et Adrian… il est juste fantastique, tellement qu’il m’a fait oublier Dimitri. Et ça me rend vénère parce que je sais que malgré tout Rose ne le traitera pas aussi bien qu’il le mérite. Je suis déjà blasée. Huhu.

J’ai quand même eu le sentiment que ce tome faisait surtout du remplissage…

 

Le livre est disponible sur Amazon:

En anglais

En français


Tous les liens Amazon sont affiliés.

En commandant via les liens affiliés, La Tentation du Livre reçoit une commission de la part d’Amazon.

Jennifer

Hello! Je suis Jennifer, une blogueuse littéraire qui lit en anglais et qui adore tellement bavarder qu'elle en écrit de longues revues. Oups. Mais c'est pas grave! Viens découvrir mes chroniques et passe du côté obscur de la force! On est bien du côté obscur, non? ツ

2 pensées sur “Blood Promise de Richelle Mead

  • J’ai trouvé qu’il y a eu des hauts et des bas, mais j’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette série 😀 Merci de t’être arrêtée 😉

    Répondre

Laisser un commentaire :