FAQ

Salut tout le monde !

J’ai décidé de répondre aujourd’hui à quelques questions que l’on me pose souvent, que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans la vraie vie, et j’ai décidé d’en faire une foire aux questions parce que les réponses peuvent vous intéresser ou vous aider dans vos choix. Si vous avez des questions qui ne figurent pas sur cette liste, n’hésitez pas à me les poser dans les commentaires ! Aller, c’est parti ! 😀

 

1. Comment se lancer dans la VO?

J’ai fait part de mes conseils et astuces dans ma rubrique lire en anglais. Toujours est-il, le meilleur moyen de progresser, c’est de côtoyer la langue qui vous intéresse 😉

 

2. Où se procurer des livres VO? 

Le plus souvent j’achète mes livres sur Amazon pour une question de rapidité, de stock et de frais. Mais il m’arrive de passer par les partenaires d’Amazon, surtout quand il s’agit de livres reliés  car il y a une grande différence de prix dans la majorité des cas. Cliente Amazon oui, mais je vérifie toujours la concurrence avant de faire mes achats: Book Depository, Wordery et plus rarement Price Minister. Wordery propose des frais de port gratuits et s’adapte aux prix de la concurrence, donc selon ce que vous cherchez, les livres peuvent s’avérer moins chers. En revanche, quand je précommande c’est à 99% chez Book Depository (dont les frais de port sont également gratuits). Les livres peuvent passer de 2 à 5 euros de moins en précommande (surtout pour les formats reliés) et ça peut vite devenir avantageux. Les commandes arrivent une semaine après la date d’envoi!

 

3. Quel format choisir?

Le format broché (paperback/softback): c’est le format moyen que l’on retrouve souvent en France, et c’est l’un des plus pratiques et des moins chers ! Mais il a aussi ses petits inconvénients – les pages jaunissent, la couverture s’abîme plus facilement et les pages peuvent se corner. Mais comme pour tout, tout dépend du soin que l’on apporte à ses affaires. Mes livres sont dans un excellent état!

Le format poche (pocket/mass-market): c’est le plus petit format, et le plus « cheap ». La qualité du livre est vraiment bof, l’écriture est souvent si petite qu’il faut se promener avec sa loupe…bon j’exagère un peu…quoique… C’est le format que j’achète quand j’ai pas le choix ou que je veux essayer une nouvelle série (souvent longue). Comme ça, si le livre ne me plaît pas, j’aurais pas dépensé une fortune.

Le format relié (hardcover/hardback/trade cloth): c’est celui que j’achète le plus souvent, il est esthétique, pratique, recouvert d’une jaquette, c’est le format du bibliophile – mais il coûte cher. Le livre relié c’est mon graal parce que quand je lis le livre, il ne me tombe pas dessus, tout est stabilisé et le texte y est bien lisible. C’est le format que j’adopte quand il s’agit d’auteurs que j’aime, quand les livres sont vraiment beaux et/ou intéressants. Ca en jette sur la bibliothèque. Après, y a le petit problème de la jaquette, moi je ne l’enlève pas quand je lis, mais ça peut gêner certains. En tout cas, un livre relié est plus solide pour les transports.

Le format belle reliure (library binding): c’est un livre relié sauf qu’il n’y a pas de jaquette, ce qui fait que le livre est encore plus solide. Je ne suis pas une adepte de ce format qui fait un peu trop encyclopédie (en plus il coûte encore plus cher que le livre relié de base).

Le format électronique: c’est le format pratique et économique – vous ne risquez pas d’emmagasiner les livres ou de vous ruiner. Ces temps-ci, je lis beaucoup de romans numériques, je peux ainsi continuer ma lecture en cours peu importe l’endroit où je me trouve!

 

4. Les lectures en VO t’ont-elles aidé à t’améliorer? Où en es-tu maintenant par rapport à avant? 

Oui, encore une fois. J’ai toujours eu des facilités en langues, notamment en anglais parce que c’était la matière qui m’intéressait le plus à l’école. Cependant, même si j’avais du vocabulaire et de bonnes bases, je manquais d’idiomatisme – et pour ça, croyez-moi, les livres en VO ça aide vraiment. Je savais dire les choses, mais c’était maladroit, ça manquait de naturel – en gros, j’utilisais plus de mots pour dire une chose alors que quelques-uns suffisaient amplement, mais ça on ne peut pas s’en rendre compte si on ne se familiarise pas avec la langue. Ca peut être avec la lecture, le streaming en VO ou VOSTFR, tout est bon à prendre. L’idéal, c’est les deux: les livres vous permettent de visualiser une syntaxe, une orthographe, alors que les films et les séries télé vous permettent de vous faire l’oreille. Sans que vous vous en rendiez compte, vous assimilez des idiomatismes, un accent, et vous parlez plus naturellement. Aujourd’hui je suis bilingue: je comprends les dialogues sans sous-titres, je peux traduire en simultanée, je peux écrire mes pensées avec un anglais courant. Après, comme pour le français, il m’arrive de faire des erreurs, c’est pour ça qu’il faut se relire. Mais l’important, c’est de s’en rendre compte!

 

5. Qu’est-ce que t’apporte la lecture? 

En premier je dirais l’évasion. Si je lis, c’est avant tout pour plonger dans un univers, un contexte que je ne connais pas, et côtoyer le temps de quelques pages des personnages hors du commun et des protagonistes comme vous et moi. Parfois, je veux échapper à notre monde et ses problèmes pour me réfugier dans un autre monde ou les choses peuvent être changées. D’autres fois, je veux juste voir un autre moi qui ose des choses que je ne fais pas ou qui vit des situations critiques que j’aimerais comprendre ou pour lesquelles je m’identifie. Ce qui m’amène à ma deuxième raison – la compréhension, l’identification.

 

6. Est-ce que tu lis des livres connus comme les bestsellers ou des livres venant de petites maisons d’édition? 

Je lis ce qui m’intéresse que ce soit des bestsellers ou des livres méconnus. Pendant longtemps, je voulais absolument éviter les bestsellers comme Twilight (esprit rebelle – ou idée stupide à vous de voir lol). Comme pour tout, il y a des bestsellers mauvais et de bons livres méconnus – et réciproquement. D’ailleurs, je vous conseillerais de toujours vous fier à vos envies, que le livre soit bien ou mal noté: dîtes-vous que beaucoup accordent ou changent leur note en fonction des autres, que certains notent plus strictement que d’autres – puis on a ceux qui sont fidèles à leurs opinions et qui assument quel que soit le résultat – donc laissez-vous influencer un petit peu mais gardez une part de vous-même!

 

7. Qu’est-ce qui t’a donné envie de créer un blog?

Comme pour beaucoup de personnes, je n’ai pas un entourage penché sur la lecture, encore moins en langue étrangère. J’avais besoin de parler de ce que je ressentais, de faire connaître mon avis sur un livre, et je ne pouvais pas le faire…toute seule devant mon miroir… Un jour, j’ai décidé de créer un blog, après avoir vu des vidéos sur Youtube – j’avais pas le courage de faire des vidéos mais j’ai ressenti ce besoin de partager avec une communauté et de créer des liens avec celle-ci. J’écris pour le plaisir et pour me libérer de mes émotions, et je remercie tous ceux qui prennent le temps de lire mes chroniques et qui les partagent, ainsi que tous ceux qui laissent des commentaires !

*Bisous bien baveux*

8. Combien de livres lis-tu par mois? 

Tout dépend de mes activités, mais en général cela varie entre 8 et 12 livres! Euhh… Là, vous aurez remarqué que ces temps-ci je suis bien en-dessous de mon quota! Ahem x)

 

Depuis peu, La Tentation du Livre est devenu un partenaire Amazon

Qu’est-ce que cela signifie? Eh bien cela implique qu’à chaque fois qu’une personne commande un livre par le biais des liens Amazon qui se trouvent en fin d’article, je reçois une petite commission allant de quelques centimes à un euro (tout dépend de la valeur du livre).

Pourquoi s’être affiliée? Tout simplement parce qu’en donnant envie aux lecteurs d’acheter un livre, je participe quelque part au chiffre d’affaire du vendeur, et que je trouve normal d’en recevoir une petite part. Amazon ne rémunère l’affilié que si le montant par trimestre atteint au moins les 25 euros – sinon, le montant acquis est reporté au trimestre suivant, et ainsi de suite.

Quelles conséquences pour le blog et ses abonnés? Aucune! Je me fiche totalement de l’argent, je tiens ce blog par plaisir et non par appât du gain. Mes avis ont toujours été honnêtes et continueront de le rester, je veux seulement être transparente avec vous!

Quoiqu’il en soit, si vous décidiez de commander un livre via mes liens, je vous en remercie profondément. Si ce n’est pas le cas, je ne vous en veux absolument pas! Comme je le disais, je tiens ce blog par plaisir. Ce sont vos visites et vos interactions qui m’intéressent, et cela n’est pas prêt de changer!

 

Laisser un commentaire