La série Divergent de Veronica Roth

Je ne ferai qu’une revue très rapide de cette série que je pense tout le monde connaît à cette heure-ci. Je l’ai fini il y a de cela un an mais les souvenirs restent frais parce que cette saga était vraiment très bonne jusqu’à ce que cela se dégrade mais nous verrons cela plus tard. J’ai mis 4 étoiles pour noter la série dans sa globalité, mais voici comment je note les livres séparément:

 

Livre 1 : Divergent (5/5)

J’avais d’abord vu le film que je n’avais pas trouvé extraordinaire mais divertissant. En plus, malgré cela, je voyais clairement que cette série avait du potentiel: un univers dystopique, une romance, de l’action, une intrigue intéressante… Alors je m’étais décidée à le lire.

Beatrice Prior a 16 ans, elle fait partie des Altruistes, l’une des catégories qui composent cette nouvelle société avec les Audacieux, les Erudits et enfin les Fraternels. Les Sans Faction sont quant à eux des marginaux, cette catégorie regroupe ceux qui n’ont pas pu prouver leur valeur au sein de leur nouvelle faction ou qui ont tout simplement quitté leur faction pour x raisons.  Beatrice, alias Tris, doit choisir sa nouvelle faction comme tous les autres adolescents de son âge lors d’une cérémonie dédiée à cela.

Elle va choisir d’appartenir aux Audacieux, après que son frère ait choisi, quant à lui, les Erudits. Il s’agit d’une étape difficile car dès lors que l’on choisit une nouvelle faction, il est interdit de revoir sa famille ou ses amis qui se trouvent dans une autre faction afin de maintenir la paix. En effet, ce système de faction a été créé dans le but d’établir la paix car les individus qui ne se valaient pas en société avaient tendance à causer la destruction. Avec le système des factions, les individus partagent les mêmes valeurs, les mêmes esprits, les mêmes désirs etc… ce qui en fait une solution de paix.

Après avoir choisi sa nouvelle faction, Tris doit passer un test afin de s’avoir comment elle réagit, et c’est à ce moment-là qu’elle apprend qu’elle est Divergente c’est-à-dire qu’elle a le contrôle sur tous les sérums que l’on tend à lui injecter. Les sérums servent à créer des simulations qui permettent de voir comment se débrouille un nouvel élément et comment il réfléchit, utilise ses capacités…. En tant que Divergente, Tris affronte plus facilement ses peurs car elle a conscience qu’il s’agit d’une simulation. Les autres, eux, ont l’impression de vivre du réel ce qui est plus difficile à maîtriser. Pour ce qui estdu reste, c’est à vous de le découvrir!

Ce tome est une pure merveille de la dystopie jeunesse, il y a de l’action, de l’humour, une bonne intrigue, un univers réaliste (catégorisation des individus, simulations basées sur des expériences maniés par des psychologues avec le sérum Erudit en moins), une héroïne ordinaire mais courageuse… Bref, Divergent a tout bon. Je ne me suis pas ennuyée une seconde.

 

Livre 2 : Insurgent (4/5)

Ce paragraphe contient des spoilers sur le premier tome.

Nous retrouvons Tris et Tobias là où nous les avions laissés dans un wagon avec Marcus, Peter et Caleb en direction de la Clôture. Tris possède le disque dur avec toutes les données de la simulation. Mais elle n’est plus la même, la perte de ses parents et la mort de Will la ronge. Sa relation avec Tobias va en ressentir les conséquences, surtout ceux des secrets (Tobias ne saura que Tris a tué Will que juste peu avant qu’elle passe une simulation). Ils n’ont pas le temps de s’occuper de leur relation car les Érudits sont prêts pour la bataille finale.

Ce tome est plus sombre que le premier, on ressent les émotions liées aux conséquences du premier tome qui se répercutent sur celui-ci. Tris est effondrée et s’en veut pour ce qui s’est produit lors de la simulation. Elle se renferme sur elle-même et les non-dits vont se faire ressentir tout le long du livre. Elle a des tendances suicidaires mais reste néanmoins très forte et prête à se battre pour ceux qu’elle aime.

Quant à Tobias, il ne sait plus comment se comporter face au mutisme de Tris. On apprend beaucoup sur son passé et sur ses choix. Il prend une place importante dans l’intrigue de ce tome. On retrouve aussi de nombreux personnages du premier tome comme Christina, Caleb, Peter, Zeke et Uriah, mais aussi des nouveaux, les « sans-factions ». Chacun a une place importante dans le déroulement de ce livre.

L’intrigue est très bien ficelée mais j’ai trouvé qu’il y avait trop de longueurs et moins d’action que dans le premier tome (d’où les 4 étoiles). En revanche, j’ai été surprise par les scènes de simulations que j’ai trouvé si bien faîtes que, par moment, je me demandais si j’étais toujours dans une simulation ou dans la vie réelle du livre, donc chapeau pour ça!

 

Livre 3 : Allegiant (3/5)

Ce paragraphe contient des spoilers sur les deux premiers tomes.

Ce dernier tome, qui est encore plus sombre que ses prédécesseurs, nous révèle tout sur cette étrange organisation sociétale que représentent les factions. Tris et Tobias, aidés de quelques rebelles, franchissent la Clôture de la ville. c’est unn acte de rébellion. Ils vont à la rencontre des gens vivants à l’extérieur, à la recherche de réponses et d’éventuelles solutions.Tout ne sera que surprise. Leur monde s’écroule. Ils sont très vite accueillis par les fonctionnaires du Bureau Gouvernemental du bien-être génétique. Ces derniers leur offrent enfin les explications tant attendues sur leur divergence, la vie en faction, les différentes utilisations des sérums. Et tout prend une signification bien dérangeante. Ce ne sont pas des solutions qui s’offrent à eux, mais de nouveaux problèmes.

Cliquer pour révéler les spoilers

Leur ville de Chicago et le système de factions n’étaient qu’une expérimentation gouvernementale. Tous leurs faits et gestes étaient constamment étudiés, visionnés sur des écrans de contrôle. Un bureau d’étude qui les a laissé s’entre-tuer sans bouger le petit doigt.

Dès lors, il ne s’agit plus d’une narration unique, mais alternée! Tobias et Tris racontent leur histoire à tour de rôle. Cela apporte un peu plus d’informations sur leurs personnalités mais surtout sur leur perception de ces révélations. Il était quand même difficile parfois de savoir qui racontait l’histoire, je devais souvent revoir le nom en début de chapitre…

Tris est plus héroïque que jamais, sûr d’elle, déterminée dans ses choix, elle se montre même assez autoritaire avec un vrai charisme de chef. Elle commence à dire ce qu’elle pense haut et fort sans penser aux conséquences – j’ai aimé voir cette Tris intelligente, courageuse et méfiante.

Tobias, en revanche, se montre de plus en plus sensible, maladroit, naïf. J’ai été déçue de voir que le Tobias du premier tome était devenu une chique molle… J’ai pas compris comment il a pu laissé Tris seule alors qu’il n’aurait jamais fait une chose pareille dans Divergent.

Cliquer pour révéler les spoilers

Surtout qu’il sait qu’elle aime son frère et qu’elle le protégerait malgré tout. J’ai également eu du mal à croire qu’il ait pu laisser Tris toute seule face à des étrangers plutôt louches! C’était pas logique de la part de l’auteure, vraiment une grosse déception de voir un tel gâchis… J’adorais Tobias!

Enfin, la trame politico-sociale enfin dénoncée et expliquée apporte son lot de noirceur. Un monde chaotique mené par un gouvernement intolérant et manipulateur. Bref, un récit usant de la bonne recette dystopique dans toute sa splendeur, celle qui joue sur les peurs. Sont ainsi abordés des thèmes assez classiques de l’exclusion, l’intolérance, la corruption, l’injustice, la tyrannie sous fond d’expériences génétiques mais aussi la bravoure, l’amour, l’amitié et la culpabilité.

Je n’ai pas été très convaincue par les révélations sur le pourquoi de la création des factions, sur le frère trop stupide pour trahir sa soeur de la sorte, ou encore sur Tobias qui croit soudainement en sa mère… Tout ça pour ça… C’est vraiment dommage!

 

Les livres sont disponibles sur Amazon:

En anglais (coffret 4 livres)

En français (tome 1)

En français (tome 2)

En français (tome 3)


Tous les liens Amazon sont affiliés.

En commandant via les liens affiliés, La Tentation du Livre reçoit une commission de la part d’Amazon.

Jennifer

Hello ! Moi, c'est Jennifer, une blogueuse littéraire pétillante qui lit en anglais et qui adore tellement bavarder qu'elle en écrit de longues revues. Oups. Mais c'est pas grave ! Viens découvrir mes chroniques et passe du côté obscur de la force ! On est bien du côté obscur, non? ツ

Laisser un commentaire :