Last Stand de Rachel E. Carter

Last Stand est le dernier tome de la série The Black Mage.

Lire la chronique du troisième tome « Candidate »

Cette revue contient des spoilers sur les tomes précédents.

Le monde de Ryiah s’est brisé le jour où elle a découvert le complot du roi Blayne visant à assouvir sa soif de pouvoir au détriment de son peuple. A présent, elle doit trahir celui qu’elle aime pour sauver son royaume de la guerre. Mais lorsque les rebelles lui confient la mission de convaincre Pythus de se retirer de l’Alliance, Ryiah est partagée entre amour et devoir. Si elle veut empêcher la guerre, elle doit tromper le mage le plus puissant de Jerar, celui qui s’est juré de traquer les rebelles jusqu’au dernier – son mari, le prince Darren.

Warning: ce livre va vous briser, vous torturer, vous rendre dingue, et peut-être même vous faire pleurer de joie et de douleur.

Mes amis, vous avez devant vous un cas de maltraitance émotionnelle! Après la fin du troisième tome qui m’avait achevée, je ne m’attendais pas à atterrir au monde des bisounours, mais je n’imaginais certainement pas pareille torture. Ce dernier opus est sombre et intense. J’ai littéralement agonisé. Je n’ai connu aucun répit. Je pensais que l’auteure allait céder à la facilité. Quelle monumentale erreur!

Quand je vois la manière dont Rachel E. Carter a su donner un sens à toute la série, je regrette amèrement de n’avoir attribué que 3.5 étoiles au deuxième tome. Tous les entraînements, les discussions, les complications, les relations prennent leur sens, ce qui rend cette série fantastique. Je me suis attachée aux personnages et à leur destin, et quand j’ai tourné la dernière page, j’ai ressenti un énorme vide.

In fairy tales, the prince saved the girl. In mine, the princess destroyed him.

Alors que son mariage avec Darren aurait dû être le plus beau jour de sa vie *snif*, Ryiah est anéantie en découvrant que Blayne a orchestré les attaques sur Jerar dans le but de déclencher une guerre avec Caltoth – tout ça afin de gagner plus de pouvoir.

La trahison est immense puisque Blayne manipule Darren pour parvenir à ses fins. Darren a souffert toute sa vie de sa condition de prince, de sa position de non-heir, et des monstruosités infligées par son père. Il est donc évident que Ryiah souffre beaucoup à l’idée de briser cette confiance, cet amour.

La relation fusionnelle entre les deux frères rend les choses d’autant plus difficiles. Ryiah, qui aime sa famille passionnément, comprend que tout est perdu d’avance pour elle.

Le grand atout de cette saga, c’est ses personnages. L’histoire se développe sur des années, et dans chaque tome ceux-ci évoluent de manière subtile. Je suis juste stupéfaite par tant de chemin parcouru! Ryiah est passée d’une lowborn souhaitant devenir le plus grand mage à une jeune femme prête à faire des sacrifices pour ce qu’elle estime juste. Elle prend des risques, elle joue dans l’ombre, elle souffre, mais elle garde toujours la tête hors de l’eau. Darren, lui, a laissé tomber peu à peu son air d’arrogance pour céder la place à un protagoniste nuancé et profond. Priscilla, qui était superficielle et méchante, a suscité toute mon admiration et mon respect. Quant à Alex et Ella, ils démontrent toute leur force et tout leur courage.

Darren est donc le Black Mage de Jerar, et Ryiah une traîtresse à la couronne. L’auteure pousse tellement ses personnages qu’on peut voir tout ce qu’il y a de plus sombre en eux, et paradoxalement, ce qu’il y a de meilleur. Vous avez aimé Candidate? Vous avez adoré les duels entre Ryiah et Darren? Ici, vous allez pleurer. Je me suis prise des taules, et je les ai bien senti passer… Oui. Parce qu’à chaque fois qu’on croit avoir passé les étapes les plus difficiles, les choses empirent!! J’ai pas arrêté d’avoir des noeuds à l’estomac!

A wedding is one of the happiest days of a young woman’s life.
It is marked by scattered rose petals,
Not the ashes war and drops of blood.
It is marked by a kiss of love,
Not a self-loathing kiss of betrayal.
It is marked by the crowd of well-wishers,
Not the souls of those who desire to be avenged.
A wedding may take place,
A girl may become a princess,
But this is no happily ever after.

La trame politique, alors peu exploitée dans les deux premiers tomes, prend toute sa forme. Elle est appuyée par une démonstration des deux forces: le leader et le follower. On comprend mieux chaque position ainsi que les raisons qui poussent à prendre certaines décisions dans un contexte de guerre ou de pacification. L’auteure n’a pas peur des choix difficiles, et ses personnages le payent très cher: les actions entreprises sont marquantes par leur point de non-retour. En somme, les protagonistes doivent vivre avec leurs décisions peu importe leur gravité, et ça, c’est un truc que j’ai beaucoup aimé!

Rachel E. Carter est allée encore plus loin dans les méandres de ses personnages. Ryiah se noie dans la culpabilité, les secrets la détruisant peu à peu. Quant à Darren, il sombre dans la colère et la solitude. Au final, les choix des protagonistes ont un grand rôle dans leur devenir. J’ai surtout retenu que la notion du bien et du mal restait très abstraite ici, notamment avec Ryiah qui refuse d’abandonner Darren pour la cause des rebelles. On va dire que la série se passe des jugements pour dépeindre des comportements humains réalistes. Sérieusement, qui serait prêt à laisser tomber la personne à laquelle il tient pour une bande d’inconnus? Et ce, même si c’est pas « bien »? J’ai aimé voir des héros penser d’abord à eux avant le bien commun!

J’ai été malmenée jusqu’à la dernière page. A chaque fois que je croyais deviner la suite de l’histoire, je me retrouvais surprise une fois de plus!! Même l’épilogue m’a fait stresser, c’est pour dire… Bref, ne vous attendez pas à lire une histoire à l’eau de rose!

SO MANY FEELS.

Note: si vous êtes intéressés par l’histoire de Darren, ma revue de Non-Heir est disponible!

 

Le livre est disponible sur Amazon:

En anglais


Tous les liens Amazon sont affiliés.

En commandant via les liens affiliés, La Tentation du Livre reçoit une commission de la part d’Amazon.

Jennifer

Hello ! Moi, c'est Jennifer, une blogueuse littéraire pétillante qui lit en anglais et qui adore tellement bavarder qu'elle en écrit de longues revues. Oups. Mais c'est pas grave ! Viens découvrir mes chroniques et passe du côté obscur de la force ! On est bien du côté obscur, non? ツ

Laisser un commentaire :