Sightwitch: The True Tale of the Twelve Paladins de Susan Dennard

Sightwitch est un prequel à la série The Witchlands.

Lire la chronique du premier tome « Truthwitch »

Cette revue ne contient aucun spoiler sur le reste de la série.

Ryber était toute petite lorsque la déesse Sirmaya la guida vers le Couvent des Sightwitch Sisters, un lieu sacré et caché du monde où vivent les voyantes ayant été touchées par la grâce. Alors que ses mentors la destinent à devenir la plus grande Sightwitch, Ryber voit cependant les années défiler sans que son don de prédiction ne lui soit octroyé par la déesse en qui elle croit tant. Malgré tout, cette dernière ne perd pas espoir et attend patiemment l’appel qui va tout changer. Mais un jour, les Sightwitch Sisters viennent à disparaître les unes après les autres, laissant Ryber dans l’obscurité la plus totale. Cela étant, Ryber sait qu’elle est la seule à pouvoir sauver ses amies, et même si elle n’a aucun pouvoir, elle est prête à tout pour les ramener.

Quand j’ai vu que Susan Dennard allait publier Sightwitch à la place de Bloodwitch, j’ai été déçue! Du coup, j’ai acheté cette nouvelle par dépit, histoire d’avoir ma dose de Witchlands. Point. Sauf que j’ai été agréablement surprise par le passé de Ryber qui m’a permis de découvrir une nouvelle facette de cet univers que je savais déjà riche et complexe. La récit est aussi émouvant qu’il est passionnant! Ryber est une héroïne fantastique.

Je dois dire que je ne savais pas trop comment écrire cette revue, le bouquin étant court, je ne pouvais pas en parler comme je le voulais. De ce fait, j’ai choisi de vous faire part des éléments que j’ai aimé en illustrant mes propos avec des dessins tirés du livre! Mes réflexions ne vont pas être super profondes, je vous préviens, mais tant pis, je préfère ça plutôt que de ruiner votre plaisir! x)

Une héroïne humaine et attachante

Ryber est une protagoniste que j’ai adoré et pour laquelle j’ai eu de l’empathie. Elle se montre forte, déterminée et rassurée par le contrôle que lui procurent les règles du Couvent. Elle adore étudier tout ce qui se rapporte aux Sightwitches et au monde de la magie. Pour autant, malgré son travail acharné et son respect pour le règlement, la déesse ne semble jamais enclin à lui accorder le don de voir dans l’avenir ou dans les souvenirs (tout dépend du type de Sightwitch que l’on devient). Ryber se sent alors souvent marginalisée et désespérée par ce qu’elle n’a pas, mais elle garde toujours espoir.

Ce que j’ai le plus apprécié chez Ryber, c’est sa personnalité nuancée. Elle est partagée entre sa fierté pour la réussite des autres et sa déception envers ses propres échecs. Néanmoins, elle fait toujours preuve de détermination et de courage, et ce, alors même que tout semble perdu! Et surtout, elle est têtue comme tout! Dès qu’elle a un objectif en tête, rien ne peut l’arrêter. That’s my girl! 

Une amitié sans faille

Ryber et Tanzi sont plus que des meilleures amies, ce sont des Threadsisters. Leur amitié est profonde et indélébile, elles sont toujours là l’une pour l’autre, à trouver un moyen de se remonter mutuellement le moral (même si cela implique de faire quelque chose qu’elles détestent, parce que le sourire de l’autre est plus important que l’épanouissement personnel). C’est ça l’amitié, et c’est merveilleux! J’ai juste adoré leur lien fusionnel, elles font tout ensemble. L’auteure semble gaga de ce genre d’amitié, et je ne peux qu’approuver!

Des monstres sanguinaires

Oui je sais, mais d’où peuvent bien sortir ces monstres?! Haha, je vous laisse le découvrir! Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’ils sont méchants, affamés et terrifiants! Y a même certains passages un peu spooky qui m’ont donnée l’impression d’être dans un roman d’horreur…. Aller, avouez, j’ai titillé votre intérêt!

L’exploration d’un univers jusque-là inconnu

On apprend beaucoup de choses sur les Sightwitches et le Couvent. L’Institution a une histoire et des coutumes propres qui expliquent la magie telle qu’on la connaît aujourd’hui dans les Witchlands! Le récit est semé de mystères avec des disparitions suspectes, l’immortalité d’un oiseau appelé The Rook (il ne faut surtout pas oublier le « the » sinon vous n’avez plus de tête) qui s’avère aussi loyal qu’arrogant, mais également avec les Douze Paladins. Il y a plusieurs points de vue dans cette nouvelle qui montrent que chaque personnage a son importance dans l’intrigue qui se déroule. Clairement, ce récit n’est pas là pour faire du remplissage mais pour poser les bases des tomes suivants. DONNEZ-LES MOI TOUT DE SUITE.

De l’aventure, de la solitude et une rencontre (in)attendue

Comme je le disais au tout début, j’ai été touchée par Ryber. On ressent sa solitude, son amertume aussi, à l’idée de ne jamais être choisie par la déesse malgré son entière dévotion. Heureusement, les disparitions vont la faire réfléchir sur elle-même et l’aider à trouver sa voie parmi le grand dessin établi par Sirmaya. Mais n’est-ce pas là à cause d’une certaine rencontre? Un peu! Mais c’est surtout une quête personnelle. Une aventure qui va lui permettre de déceler les secrets du Couvent ainsi que ses lieux mystiques et cachés.

Accompagné de ses illustrations, de ses textes et de ses annotations amusantes, Sightwitch s’est avéré une lecture surprenante et engageante! J’ai hâte de voir comment tout cela va jouer sur le reste de la série, et j’espère fortement retrouver le point de vue de Ryber!

Note: je crois que l’illustratrice a utilisé du charbon pour faire ses dessins, d’où l’aspect granuleux des photos.

 

Le livre est disponible sur Amazon:

En anglais


Tous les liens Amazon sont affiliés.

En commandant via les liens affiliés, La Tentation du Livre reçoit une commission de la part d’Amazon.

Jennifer

Hello ! Moi, c'est Jennifer, une blogueuse littéraire pétillante qui lit en anglais et qui adore tellement bavarder qu'elle en écrit de longues revues. Oups. Mais c'est pas grave ! Viens découvrir mes chroniques et passe du côté obscur de la force ! On est bien du côté obscur, non? ツ

6 pensées sur “Sightwitch: The True Tale of the Twelve Paladins de Susan Dennard

    • Dis-toi qu’il a un gros lien avec la série principale! Si tu veux comprendre la suite, tu es obligée de le lire 🙂
      Mais franchement j’ai beaucoup aimé cette lecture, j’espère que toi aussi!

  • Non, non, non, non, non ! ça ne va pas du tout là ! C’est pas un livre mais 3 que tu me donnes envie de lire v__v

    Répondre
    • Je pouffe de rire! C’est une très bonne série! Et les amitiés, qu’elles soient féminines ou masculines, sont super bien définies 😀
      J’adore, hihi

    • J’avoue c’est surtout le côté amitié qui me tente 🙂

    • Je te rassure, les personnages sont géniaux aussi (l’intrigue était encore un peu floue jusqu’à ce tome-ci).
      J’adore comment fonctionnent la magie et les histoires entre les peuples, c’est super intéressant 🙂

Laisser un commentaire :