The Hollow Boy de Jonathan Stroud

The Hollow Boy est le troisième tome de la série Lockwood & Co.

Lire la revue du deuxième tome « The Whispering Skull »

Cette revue contient des spoilers sur les tomes précédents.

Lockwood & Co est débordé depuis son succès avec l’affaire du miroir qui permettait de voir dans l’au-delà (the bone mirror), l’équipe pense donc engager un(e) assistant(e) pour les aider à s’occuper du manoir. On a donc un nouveau personnage dans l’équipe, Holly Munro, qui va effectuer les tâches ménagères et administratives. Mais voilà, Holly ne fait pas l’unanimité et des tensions se créent. Pendant ce temps, à Chelsea, les fantômes apparaissent de plus en plus nombreux et dangereux, il faut donc absolument en découvrir la source, des particuliers et des agents y perdant la vie.

J’aime beaucoup cette série de Jonathan Stroud par le côté chasseur de fantôme, l’humour, la convivialité, l’amitié mais aussi par certaines affaires touchantes. Parce que oui, les fantômes sont méchants et peuvent tuer rien qu’en touchant une personne (bien sûr tout dépend du type de fantôme), mais souvent ils ont une histoire traumatisante qui nous font compatir. Par exemple, on a des victimes de meurtres et d’ailleurs l’affaire du petit Tom nous fait ressentir quelque chose notamment à travers la narration de Lucy. Comme toujours, on a plusieurs affaires en cours et au final on boucle le tout avec une enquête qui a plus d’ampleur et de mystère.

J’ai retrouvé tous les ingrédients que j’ai aimé dans les précédents tomes, mais il y aussi des avantages qui ont fait que j’ai trouvé ce livre un cran au-dessus. Tout d’abord, Lucy est beaucoup plus nuancée, on voit que celle-ci évolue: elle est encore plus compatissante, son talent lui permettant d’être plus proche des fantômes que les autres. Du coup, elle ressent leur douleur, leur colère, leur tristesse, et elle pense qu’il y a d’autres moyens de se « débarrasser » des fantômes, ce qu’il faut privilégier c’est l’écoute.

En écoutant les fantômes, on comprend pourquoi ils sont toujours présents et il est donc possible de leur apporter la paix. J’ai bien aimé voir ce côté chez Lucy parce qu’avec les tomes précédents, on avait presque l’impression que c’était normal de chasser les fantômes et que c’était de grands méchants, mais ici on se rend compte que toute cette méchanceté n’est pas gratuite (encore une fois, ça dépend du type de fantôme). Ensuite, évidemment, j’ai été ravie de retrouver notre trio, ils sont toujours aussi complices et ça fait plaisir à lire.

Par contre, je n’ai pas du tout adhéré à Holly, je ne sais pas trop si c’est sa personnalité même qui me dérange, si c’est la narration de Lucy qui est vraiment bien faite qui fait que je me suis confondue avec le personnage ou si c’était la volonté de l’auteure d’intégrer quelqu’un qui vient chambouler la belle routine qui s’était installée. C’est peut-être un peu des trois, Holly veut bien faire, mais sa manière de me convient pas du tout. Moi qui suis pour une relation entre Anthony et Lucy, j’ai été encore plus exaspérée par l’arrivée d’Holly. Je me suis demandée comment Lucy faisait pour garder son calme. Mais je pense surtout que Lucy était jalouse.

On en apprend un peu plus sur Lockwood. Je l’aime bien mais son comportement est différent dans ce livre et on croit comprendre pourquoi sauf qu’on sent qu’il y a autre chose qui se trame. Du coup, la relation entre Lucy et Anthony change pour le meilleur ou pour le pire. J’ai été un peu frustrée par ce changement soudain, j’ai trouvé qu’Anthony agissait comme un idiot alors qu’il ne l’est pas, il n’est pas du genre à agir aussi bas, du coup j’aimerais en découvrir un peu plus sur ce qu’il ressent.

Concernant les intrigues, elles sont toujours aussi intéressantes, pleines d’action, de mystère et d’humour. Ce qu’on a appris dans The Whispering Skull reste un peu plus en retrait cependant, cette histoire de signe qui symbolise un ordre caché sera sûrement traitée dans le quatrième tome. Pour une série pour enfants / adolescents, j’ai trouvé que les solutions aux intrigues n’étaient pas simples à trouver. Même si certaines réponses peuvent ne pas surprendre, elles ne sont pas ce qu’elles paraissent. J’aimerais savoir ce qu’il se trame chez DEPRAC et les autres agences. Il y a encore des choses qu’on ne sait pas, notamment cette histoire de crânes, et on se doute bien que certains dirigeants doivent être corrompus.

Je me suis surprise à apprécier Kipps, il a changé et ça pourrait être un atout pour la suite.

Le crâne qui murmure est drôle et sarcastique comme d’habitude, mais on a aussi l’impression qu’il s’attache malgré lui à Lucy. Je suis vraiment curieuse de savoir de qui il s’agit.

J’ai vite tourné les pages, voulant savoir à tout prix ce qui allait se passer. Lockwood & Co est une série parfaite pour ceux qui recherche du divertissement, de bonnes intrigues, des fantômes, de l’amitié, de la convivialité…

 

Cliquer pour révéler les spoilers

 

 

Le livre est disponible sur Amazon:

The Hollow Boy

Le garçon fantôme

 

Jennifer

Hello! Je suis une blogueuse littéraire qui lit en anglais et qui adore tellement bavarder qu'elle en écrit de longues revues. Oups. Mais c'est pas grave! Viens découvrir mes chroniques et passe du côté obscur de la force! On est bien du côté obscur, non?

Laisser un commentaire