The Perks of Being a Wallflower de Stephen Chbosky

Au lycée, on considère Charlie bizarre. Trop sensible, pas raccord. Aux yeux de son professeur de Lettres, qui lui fait découvrir les classiques américains, c’est sans doute un prodige. Les jeunes de son âge, eux, le voient comme un freak. Lui se contente de rester en marge des choses. Jusqu’au jour où deux seniors, Patrick et Sam, le prennent sous leur aile. Musique, sexe, fêtes: il va falloir que Charlie s’implique. Mais une fois entré dans la danse, c’est tout un monde qu’il découvre…

Mon avis

Je me rappelle avoir vu le film y a quelques années sans savoir qu’il s’agissait de l’adaptation d’un livre, et je me souviens avoir beaucoup apprécié la sensibilité de Charlie. Du coup, étant donné qu’il me restait peu de choses en tête, je me suis dit que ça serait sympa de découvrir le roman!

Globalement, j’ai trouvé le livre moyen car je m’attendais à ce qu’il se passe plein de choses. Or, on suit surtout le quotidien d’une bande d’amis, et plus précisément les découvertes de Charlie pour ce qui touche aux plaisirs de la vie. Franchement, c’était pas ce qu’il y avait de plus palpitant mais ça se lit vite et ça reste sympathique. Le personnage principal est aussi d’une pureté attendrissante!

Charlie est sans conteste celui qui m’a poussé à continuer ma lecture. C’est un héros introverti qui a perdu son meilleur ami très jeune (j’ai versé mes larmes face à la réaction de Charlie, c’était trop triste) et qui n’a que peu d’expériences sociales et sentimentales. Il a cette pureté en lui qui a rempli mon cœur de joie. Ça se voit d’ailleurs dans sa manière de tenir son journal intime: son langage est assez enfantin dans son honnêteté, dans le style de la vérité sort toujours de la bouche des enfants, je puis dire! Je n’avais pas l’impression de lire un lycéen.

De même, lorsqu’il fait des compliments, c’est toujours spontané et sans arrière-pensées, et c’est aussi quelqu’un qui respecte les autres. C’était trop chou! C’est pareil, à la moindre pensée impure, il se sent coupable alors que c’est naturel. Bref, c’est un flocon de neige que je voulais à tout prix protéger! J’ai bien aimé son amitié avec Patrick et Sam, déjà car c’était chouette de voir que l’âge n’est pas un frein à l’amitié, mais aussi car ils acceptent la personnalité sans équivoque de Charlie.

Quant au contenu, l’auteur évoque plusieurs sujets: l’alcool, la drogue, l’amitié, le viol (ainsi que l’agression et le consentement), l’homosexualité, le suicide ou encore les sentiments. Je crois que ce qui m’a marqué le plus, c’est la notion selon laquelle les gens subissent ce qu’ils pensent mériter subir, je trouve qu’il y a un aspect triste là-dedans… Après, j’estime qu’on est resté en surface sur plusieurs de ces sujets, et c’est dommage… Le roman aurait pu être plus mémorable que ça!

Voilà, je pense que c’est tout ce que j’avais à dire sur ce livre très court qui m’a malheureusement laissée indifférente. Seulement Charlie a su se démarquer et a réussi à rendre cette lecture moins ennuyeuse (suivre le quotidien pur et dur d’un personnage, c’est pas ma tasse de thé je dois dire).

Ma notation de trois étoiles

 

Le livre est disponible sur Amazon:

En anglais

En français


Tous les liens Amazon sont affiliés.

En commandant via les liens affiliés, La Tentation du Livre reçoit une commission de la part d’Amazon.

Jennifer

Hello ! Moi, c'est Jennifer, une blogueuse littéraire pétillante qui lit en anglais et qui adore tellement bavarder qu'elle en écrit de longues revues. Oups. Mais c'est pas grave ! Viens découvrir mes chroniques et passe du côté obscur de la force ! On est bien du côté obscur, non ? ツ

4 pensées sur “The Perks of Being a Wallflower de Stephen Chbosky

  • J’avais bien aimé le film et c’est l’une des raisons qui m’ont poussée à lire le roman. Cela fait un moment que je l’ai lu, mais j’avais trouvé la construction originale et l’évolution de Charlie intéressante. Sans compter Sam et Patrick que j’avais adorés. Après la fin… Déjà dans le film, ce n’est pas assez explicite en soit selon moi, et dans le roman on se doute de quelque chose mais en même temps, c’est tellement indirect avec les quelques petits indices qu’on arrive pas au final à comprendre l’ampleur du mal-être de Charlie, en un sens… A ne pas vouloir choquer son auditoire, on finit par être trop évasif.

    Répondre
    • Oui, j’ai bien aimé la construction narrative aussi ! J’avais l’impression d’être vraiment importante pour Charlie, d’être sa confidente 😃.

      J’avais complétement zappé la fin lol. Mais maintenant que ça me revient, c’est vrai que ça sort un peu de nulle part… J’avais plutôt le sentiment que c’était lié à sa sensibilité psychologique et à sa pureté plutôt qu’à cet événement… Du coup, on sait pas trop comment ça va se passer pour Charlie, c’est dommage effectivement !

  • Et du coup, t’as préféré le film ?? J’avais bien aimé le film mais j’en m’en souviens plus des masses >.<
    Kin

    Répondre
    • Bah le truc, c’est que je me souvenais pas tellement du film, c’est pour ça que je m’étais dit que ça serait sympa de lire le livre xD. Du coup, je ne peux pas trop faire de comparaison mais si le film ne m’a pas tant marquée que ça, c’est qu’il devait être aussi moyen que le livre 😛 . Mais Charlie est adorable alors ça passe ^^’

Laisser un commentaire :