Vampire Academy de Richelle Mead

Vampire Academy est le premier tome d’une série.

Après avoir fui la St. Vladimir’s Academy il y a deux ans, Rose et Lissa peuvent dire adieu à leur liberté. Prises dans leur simple routine, elles tombent nez à nez avec des gardiens de l’institut qui finissent par les capturer et les ramener à l’école. Rose et Lissa sont séparées afin d’éviter une autre fugue. Si Rose veut devenir la gardienne attitrée de Lissa, elle devra se tenir à carreaux et suivre des entraînements intensifs pour rattraper son retard et protéger au mieux Lissa des Strigoi. Mais ce ne sont pas les Strigoi qui inquiètent le plus les deux amies – mais les pouvoirs secrets de Lissa et l’avertissement donné par une ancienne professeur avant qu’elle ne disparaisse.


Comme souvent, quand une série de livres est assez longue, je commence par regarder l’adaptation cinématographique pour savoir un peu à quoi j’ai affaire avant de m’investir sur le long terme. Je suis pas fan du film que j’ai pensé trop parodique, mais j’ai trouvé l’histoire intéressante ainsi que le personnage de Rose. J’avais donc mis la saga de côté jusqu’à aujourd’hui. Je dois dire que je suis bien contente de l’avoir commencé puisque j’ai bien aimé ce premier tome!

Le contexte: il existe deux sortes de vampires. D’un côté on a les Moroi qui sont des vampires traditionnels qui boivent du sang et qui détiennent une certaine habilité en matière de magie; et d’un autre côté on a les Strigoi qui représentent une forme corrompue des vampires ordinaires – ils sont immortels et amoraux, ils se nourrissent des autres vampires et craignent la lumière du jour. Afin de se protéger mutuellement des Strigoi, Moroi et Dhampirs travaillent ensemble. Les Dhampirs sont mi-humain mi-Moroi, ils servent de gardiens et se dédient entièrement à leur devoir – si bien qu’il n’y a pas de réels liens entre les membres d’une même famille. Tous les Dhampirs ne finissent pas gardiens, certains choisissent de rompre le lien qu’ils ont avec la communauté vampiriste pour élever leurs enfants alors que d’autres font office de feeders (ils sont volontaires, comme certains humains, pour donner de leur sang aux vampires). Dans bien des cas, les Dhampirs qui ont choisi la vie familiale sont considérés comme des blood whores lorsqu’ils se laissent mordre par un vampire durant un acte sexuel (c’est considéré comme un acte impure même si le Dhampir est un gardien).

J’ai bien aimé comment Richelle Mead a su parler des vampires sans les rendre ridicules – ce qui était ma plus grande crainte. J’aurais quand même aimé plus de détails par rapport à l’univers de l’auteure, mais bon vu que c’est un tome d’introduction je vais pas faire ma relou 😀

Les personnages: on rencontre principalement quatre protagonistes:

  • Rose est une Dhampir de 17 ans, et c’est à travers elle que se fait la narration. Elle ne connaît pas son père, et sa mère qui est une Dhampir ne prête pas attention à elle (ça fait partie du métier…). Intelligente, drôle et badass, j’ai adoré suivre ce personnage! Puis en plus ça change de voir que ce n’est pas le personnage principal qui détient de la magie – Rose se défend avec ses pieds et ses poings. That’s all. Bon ok, peut-être aussi avec les premiers trucs qui  lui tombent sous la main!
  • Lissa est une princesse, elle a perdu toute sa famille lors d’un accident. Elle est sensible notamment envers les animaux, et semble détenir de grands pouvoirs qui peuvent à la longue devenir dangereux pour elle. Lissa et Rose sont meilleures amies, et sont liées par un lien spirituel.
  • Dimitri est un Dhampir de 24 ans. C’est le meilleur gardien qui soit (tellement balaise qu’il est vu comme un dieu dans sa profession). Fils d’un vampire royal et d’une blood whore, il est mystérieux et ne semble pas avoir de vie sociale. Son devoir passe avant tout! Et euh…j’adore Dimitri, le film le rend vraiment tout moisi alors que dans le livre il est super!
  • Christian est un marginal, mais pas parce qu’il le veut bien (ni parce qu’il le vaut bien d’ailleurs hehe). Ses parents ont choisi de devenir Strigoi ce qui leur a valu de se faire assassiner par les gardiens. Mais depuis Christian est ignoré, on croit même qu’il compte devenir Strigoi. On ne le voit pas beaucoup dans ce premier tome, mais je l’ai trouvé intéressant par son caractère!

Ce premier tome se penche sur la réintégration *difficile* de Rose et Lissa mais aussi sur les secrets entre les deux meilleures amies. On découvre pourquoi elles ont fui, qui leur veut du mal… Et c’est aussi le début des relations. Je trouve que Richelle Mead a bien choisi ses couples. Mais personnellement, ce qui m’a fait tourner les pages c’était Rose et Dimitri!!! Il me tardait qu’une chose, c’était leurs interactions! Mais bon avec six tomes, je sens que je vais pouvoir attendre longtemps…

Ca fait plaisir de voir une amitié comme celle de Rose et Lissa. J’ai pas trouvé la relation forcée, j’ai bien aimé comment elles se protégeaient et ne se prenaient pas du tout le tête!

L’intrigue était un peu simple et sans surprises pour ma part puisque j’avais vu le film, mais ça reste néanmoins drôle, divertissant et très cool!

J’ai acheté le coffret, je vais donc continuer la série très bientôt! 😀

 

Le livre est disponible sur Amazon:

Vampire Academy

Soeurs de sang

 

Jennifer

Hello!
Ici Jennifer, blogueuse littéraire qui lit en anglais et qui adore tellement bavarder qu’elle en écrit de longues revues. Oups. Mais c’est pas grave! Viens découvrir mes chroniques et passe du côté obscur de la force! On est bien du côté obscur, non?

4 pensées sur “Vampire Academy de Richelle Mead

  • Je te fais confiance :p

    Répondre
  • J’adore cette série ! Vraiment. Les livres sont de plus en plus bons tu verras 🙂

    Répondre
  • Oui, y a bien eu un film « Vampire Academy ». J’ai oublié de le préciser, mais il est très fidèle au premier tome 😉
    C’est pas un gros navet mais j’avais l’impression qu’il se moquait plus des vampires qu’autre chose.
    Les livres sont différents, un peu plus matures, si tu as aimé le film tu devrais apprécier les livres 😀

    Répondre
  • Je n’ai pas lu les livres mais il me semble bien avoir vu un film qui avait à peu près la même histoire. Sais-tu s’il y a eu une adaptation visuelle?
    En tout cas le film était pas trop mal, juste un peu loufoque il me semble par moment.

    Répondre

Laisser un commentaire